Va-t-il devenir impossible d’accoucher en régions ?

Ce qui était une des plus grandes fiertés de la France est devenu l’une de ses plus grandes hontes : le réseau médical public.

Dans la série “où va l’argent ?”, la déchéance de ce qui fut le fleuron de notre société, réellement envié par toute la planète, est incompréhensible. Les fermetures en régions commencent même à mettre nos vies en danger, et ça, c’est insupportable.

Lorsqu’il faut faire 50 km en voiture pour accoucher – ce qui, rappelons l’évidence, peut se dérouler dans l’urgence absolue – la vie des futures mères – et de leur bébé – est évidemment mise en danger. Ne parlons même pas des personnes qui n’ont pas le permis de conduire ! Qui va les accompagner sur une heure de route ?

Les autorités ont beau jeu de déplorer l’exode rurale ; si les régions deviennent invivables – au sens premier du mot – quelles solutions ont les Français qui se soucient de leur santé ?

Le maillage territorial des services publics est en complète déliquescence. Ce qui est triste pour La Poste – mais pas gravissime – devient monstrueux dans ses implications pour la vie quotidienne en ce qui concerne l’Hôpital.

La question en suspens est toute simple : les Français peuvent-ils encore vivre en campagne ?